"Femen un jour, féministe toujours", portrait dans Soixante-Quinze, mars 2017

La condamnation de cette activiste pour "exhibition sexuelle" a été confirmée en appel. Journaliste parisienne, elle milite toujours pour les droits des femmes, mais avec d'autres armes. 

"En classe de première, je choisis Violette Leduc à la bibliothèque. Je choisis un livre d'elle au hasard, parce que j'aime bien le prénom et que le violet est la couleur de Prince."

 

 

 

 

Lire l'article sur le site de Soixante-Quinze

  • 01 Mars 2017