Peut-on être féministe et aimer la galanterie ?, 11 mai 2017

Pour Eloïse Bouton, journaliste et féministe, la courtoisie est préférable à la galanterie, qui induit un changement de comportement en présence des femmes. « On peut être un goujat pro-féministe, un courtois sexiste, un goujat sexiste ou idéalement un courtois pro-féministe ! », nuance la fondatrice de la plate-forme Madame Rap...

Lire l'article sur Les Intelloes

  • 11 Mai 2017