Rap et genres de la domination à la transgression, 27 juin 2017

Hip Hop Citoyens, Madame Rap et La Gaîté Lyrique se réunissent pour organiser une conférence sur le thème "Rap et genre de l’émancipation à la transgression" dans le cadre de la 12ème édition du festival Paris Hip Hop, avec l'intervention de :

• Marie Sonnette, maîtresse de conférence en sociologie, spécialisée dans l’engagement politique des rappeurs en France,

• Alice Aterianus-Owanga, anthropologue spécialisée dans le hip-hop et les pratiques musicales urbaines au Gabon,

• Éloïse Bouton, fondatrice du site Madame Rap, journaliste et militante féministe,

• Chilla, rappeuse.

Une musique d’hommes ou une musique machiste. Voici comment le rap est souvent présenté dans les médias grand public et la culture populaire, qui le font ainsi passer pour le relai privilégié de la domination masculine. Pourtant, ce type de discours ne prend pas en compte les contextes qui favorisent ces affirmations de masculinités et en dissimule les enjeux, les contours et les significations. En outre, depuis ses débuts, le rap est aussi employé comme outil d'expression émancipateur par de nombreuses femmes, et comme moyen de subvertir des formes de domination dans les domaines du genre, de la classe et de la race. Dans le prolongement des réflexions engagées à la Maison des métallos en février 2017 dans le cadre du colloque universitaire "Conçues pour durer, perspective francophone sur les musiques hip-hop", cette table-ronde discutera de ces questions à partir d'exemples internationaux, notamment dans le rap français et africain, et réfléchira à la manière dont ce style musical permet d'inventer des modèles de masculinités et de féminités alternatives.

Voir l'événement Facebook

  • 05 Juin 2017