"Les premières artistes que j’ai vues traiter du plaisir féminin et du harcèlement étaient des rappeuses",7 mars 2019

Le dossier "Genre et arts" s’ouvre aujourd’hui au monde de la musique, et spécifiquement à un style souvent taxé de sexisme: le rap. Éloïse Bouton est une journaliste et militante féministe, passée par les organisations Osez le Féminisme et Femen. Elle a créé les médias House Of Consent et Madame Rap. Le premier vise à sensibiliser sur les notions de consentement et de violences; le second met en avant des rappeuses du monde entier. Éloïse Bouton soutient la thèse que le rap n’est pas plus sexiste que la société, et qu’il peut même constituer un allié de choix pour le féminisme. Entretien fleuve, depuis Paris.

Lire l'interview sur Jet d'Encre

  • 07 Mars 2019