Rap en France : malgré les talents, où sont les filles ?, 04/02/2020

"Elles sont souvent hyper complètes", souligne Eloïse Bouton. "On les a boudées alors elles ont tout appris toutes seules. Très jeunes, elles ont une identité super forte". Selon elle, les maisons de disques "signent des rappeuses mais les formatent. On leur demande de gommer leur colère, ou on leur demande un relooking"...

Lire l'article

  • 04 Février 2020