Journalisme | Octobre 2014

Ces rappeuses qui n'ont plus peur du mot "gouine", 17 mars 2015

Ces rappeuses qui n'ont plus peur du mot

Depuis plusieurs années maintenant, une vague de femcees a émergée dans le rap américain, portant des nouvelles revendications relatives aux enjeux contemporains, autres que l'oseille, le cul et les moteurs à plus de 16 soupapes. Des artistes signées sur des labels indépendants, qui marquent leur différence dans l’ombre en proposant une alternative au rap mainstream piloté par les agences marketing. D’Austin à New York, God-des and She, Kalae Nouveau et Nyemiah Supreme nous ont raconté pourquoi le simple fait d'être une rappeuse est aujourd'hui un acte politique en soi...

Lire l'article en entier sur Noisey

 

Vous pourrez toujours compter sur Kill the DJ pour vous donner du pouvoir, 26 novembre 2014

 

Demain soir, jeudi, à partir de 21h30, Kill The DJ investira le Monseigneur pour la realease party de l'excellent premier album de C.A.R., avec un live du nouveau projet de Chloé Raunet et une tapée de DJs maison, parmi lesquels Chloé, Clara 3000 et Ivan Smagghe. Jeudi. Kill The DJ. Line-up fraîcheur citron. Si ces trois éléments ne vous rappellent rien, c'est que vous n'avez sans doute pas connu les fameux jeudis du Pulp, club des Grands Boulevards qui a beaucoup fait pour la tolérance, l'éclectisme et l'ouverture d'esprit d'une paire d'entre nous. À l'occasion de cette remise à jour d'une des soirées les plus turbulentes de Paris (aussi bien sur le plan musical que militant), nous sommes allés passer un moment avec Fany Coral et Stéphanie Fichard, moitiés de Kill The DJ et piliers du Pulp, pour discuter de leur label, de militantisme queer féministe et de gender bending...

Lire l’article en entier sur Noisey

 

Pourquoi la France n’a pas son Azealia Banks, 9 octobre 2014

Le rap est régulièrement stigmatisé et critiqué pour son virilisme, ses idées homophobes renforçant les stéréotypes machistes et l’objectivation du corps féminin. Mais si la majorité des rappeuses restent cantonnées au statut de « featuring » ou ne bénéficient pas de carrières aussi florissantes que leurs homologues masculins, d’autres ont temporairement réussi à se distinguer...

Lire l’article en entier sur Noisey

 

Les tribute bands féminins ne sont pas seulement là pour rigoler, 29 septembre 2014

Slims en cuir, chaînes cloutées, bracelets de force, guitares hurleuses et patronymes en clin d’œil à leurs inspirateurs, les tribute bands féminins de groupes metal se la donnent depuis une dizaine d’années à la joie d’un public nostalgique et curieux de découvrir la version femelle de leurs chouchous. Derrière l’hommage sincère et les prouesses musicales, on découvre parfois un pied de nez taquin à une industrie majoritairement masculine...

Lire l’article en entier sur Noisey

  • 07 Octobre 2014