Féminisme | Avril 2016

Que reste-t-il de Simone de Beauvoir ?, interview dans Les Echos, 15 avril 2016

"Les réseaux sociaux ont tout changé et donné lieu à un nouvel activisme", remarque Eloïse Bouton, auteure de Confession d’une ex-Femen (Editions du Moment)"... "Notre combat, c’est la visibilité ", confirme Alix Béranger, cofondatrice de La Barbe en 2008, qui se reconnaît à peine dans la philosophie de Simone de Beauvoir : "Notre but n’est pas de mettre l’accent sur les femmes victimes des hommes organisateurs d’une société machistes, mais de mettre en avant les hommes, de les compter", précise-t-elle, même si elle reconnaît que Simone de Beauvoir est une "figure visible"...

Lire l'article sur le site des Echos

  • 15 Avril 2016