Madame Rap

Este video celebra 40 años de las mujeres en el hip hop, 21 juin 2017

Belelú, l’un des premiers médias en ligne en Amérique Latine basé au Chili (avec des branches au Mexique et en Espagne) parle de la vidéo de Madame Rap "40 ans de hip hop au féminin en 4 minutes".

"Le site féministe Madame Rap présente des femmes du monde entier qui luttent contre le sexisme dans la culture hip hop."

Lire l'article sur Belelu

  • 21 Juin 2017

Rencontre avec Madame Rap, 16 juin 2017

Madame Rap sera parmi nous pour la Wet For Me Pride édition au Cabaret Sauvage le 24 juin. On a taillé la bavette dans le vif du sujet avec Eloïse, sa fondatrice. Morceaux...

Lire l'article sur Barbi(e)turix

  • 16 Juin 2017

Vidéo. 40 ans de hip hop féminin en 4 minutes, 14 juin 2017

Le site Madame Rap a publié une vidéo retraçant 40 ans de hip-hop américain en mettant en scène 100 artistes féminines en réponse à une vidéo publiée il y a quelques jours par le duo de producteurs de Chicago The Hood Internet. Celle-ci retrace aussi 40 ans de hip-hop en 4 minutes, sauf que sur les 100 artistes évoqués, seules 3 sont des femmes : Missy Elliott, Nicki Minaj et Lauryn Hill...

Lire l'article sur La Parisienne

  • 14 Juin 2017

40 ans de rap US féminin en 4 minutes, 13 juin 2017

Quarante ans de rap US résumés en quatre minutes, voilà une sacrée vidéo qui aura plu à de nombreux fans de hip hop à travers le monde. Néanmoins, la fameuse compilation devenue virale a oublié un gros pan de l'histoire des musiques urbaines. En effet, peu de rappeuses ont été retenues au milieu des 2 Pac, Chance The Rapper, Dr. Dre, DMX, Biz Markie, Busta Rhymes, Three 6 Mafia, Warren G, Kanye West, Kendrick Lamar, Eminem, etc. Le site madamerap.com a donc décidé de régler ce problème avec la manière, en proposant une vidéo ne présentant que des artistes féminines. De quoi kiffer encore un peu plus l'immense masse de talents présente outre-Atlantique...

Lire l'article sur Bookspa-P

  • 13 Juin 2017

50 rappeuses queer et LGBT en 5 minutes, 21 juin 2017

A quelques jours de la Marche des Fiertés LGBT de Paris, Madame Rap rappelle que le rap regorge de femcees aux identités et sexualités diverses et célèbre l’inclusivité et la pluralité de la culture hip hop. Car, contrairement aux idées reçues, le rap n’est pas la musique la plus sexiste/homophobe/lesbophobe/transphobe qui existe.

Voir la vidéo ici

 

40 ans de hip hop au féminin en 4 minutes, 12 juin 2017

Au cas où vous auriez raté l’info, le duo de producteurs de Chicago The Hood Internet a sorti il y a quelques jours une vidéo retraçant 40 ans de hip hop en 4 minutes. Au programme, 150 titres, des mash-ups bien ficelés et 100 artistes mis à l’honneur. 100 artistes dont 97 hommes. En effet, hormis Missy Elliott, Nicki Minaj et Lauryn Hill, les femmes sont totalement exclues de cette rétrospective au profit d’une sélection bien couillue.

Pour leur rendre la place qu’elles méritent et rappeler que le hip hop s’est aussi construit avec elles, Madame Rap vous livre sa version de 40 ans de hip hop au féminin en 4 minutes, avec 100 rappeuses américaines que nous n’avons pas eu grand mal à dénicher. Comme quoi hein.

Voir la vidéo ici

  • 12 Juin 2017

Rap et genres de la domination à la transgression, 27 juin 2017

Hip Hop Citoyens, Madame Rap et La Gaîté Lyrique se réunissent pour organiser une conférence sur le thème "Rap et genre de l’émancipation à la transgression" dans le cadre de la 12ème édition du festival Paris Hip Hop, avec l'intervention de :

• Marie Sonnette, maîtresse de conférence en sociologie, spécialisée dans l’engagement politique des rappeurs en France,

• Alice Aterianus-Owanga, anthropologue spécialisée dans le hip-hop et les pratiques musicales urbaines au Gabon,

• Éloïse Bouton, fondatrice du site Madame Rap, journaliste et militante féministe,

• Chilla, rappeuse.

Une musique d’hommes ou une musique machiste. Voici comment le rap est souvent présenté dans les médias grand public et la culture populaire, qui le font ainsi passer pour le relai privilégié de la domination masculine. Pourtant, ce type de discours ne prend pas en compte les contextes qui favorisent ces affirmations de masculinités et en dissimule les enjeux, les contours et les significations. En outre, depuis ses débuts, le rap est aussi employé comme outil d'expression émancipateur par de nombreuses femmes, et comme moyen de subvertir des formes de domination dans les domaines du genre, de la classe et de la race. Dans le prolongement des réflexions engagées à la Maison des métallos en février 2017 dans le cadre du colloque universitaire "Conçues pour durer, perspective francophone sur les musiques hip-hop", cette table-ronde discutera de ces questions à partir d'exemples internationaux, notamment dans le rap français et africain, et réfléchira à la manière dont ce style musical permet d'inventer des modèles de masculinités et de féminités alternatives.

Voir l'événement Facebook

  • 05 Juin 2017

 

Rien de tel qu'un freestyle pour prouver que les rappeuses n'ont rien à envier à leurs homologues masculins !

Madame Rap organise son premier Madame Rap CypherParis samedi 1er avril au TERRASS HOTEL , en direct sur Facebook Live à partir de 19h !
Emeraldia Ayakashi, DJ de Madame Rap, squattera les platines accompagnée de cinq MCs françaises et internationales pour célébrer dignement le rap au féminin !
Avec :
- Toya Delazy ( Afrique du Sud )
- HECHI MC ( Chili )
- ILLUSTRE ( France )
- Dinamita Boom ( Costa Rica )
- Lor'A Yéniche ( France )

  • 31 Mars 2017