Madame Rap

 

Rien de tel qu'un freestyle pour prouver que les rappeuses n'ont rien à envier à leurs homologues masculins !

Madame Rap organise son premier Madame Rap CypherParis samedi 1er avril au TERRASS HOTEL , en direct sur Facebook Live à partir de 19h !
Emeraldia Ayakashi, DJ de Madame Rap, squattera les platines accompagnée de cinq MCs françaises et internationales pour célébrer dignement le rap au féminin !
Avec :
- Toya Delazy ( Afrique du Sud )
- HECHI MC ( Chili )
- ILLUSTRE ( France )
- Dinamita Boom ( Costa Rica )
- Lor'A Yéniche ( France )

  • 31 Mars 2017

L'invisibilité des femmes dans le rap : Entretien avec Madame Rap, interview dans Eclectea, 1er mars 2017

Après avoir posé des bases dans un premier entretien consacré à l’opposition douteuse, mais pourtant admise, faite entre le rap et le féminisme, rentrons un peu plus dans le détail. En effet, malgré le manque de fondement de cette opposition, les femmes restent invisibilisées dans le rap. J’ai donc rencontré Eloïse Bouton, militante féministe et fondatrice de Madame Rap, un site qui entend « viser à redonner aux femmes la place qu’elles méritent » afin de réfléchir en profondeur sur le sujet...

Lire l'article sur Eclectea

  • 01 Mars 2017

Le rap n'est pas l'empire du sexisme, 2 février 2017

Requinquée et au taquet après un break « fêtes de fin d’année » prolongé, Madame Rap a vu les bénéfices de ses vacances balayés en deux minutes chrono. En effet, à peine de retour devant nos écrans, nous sommes tombées sur un article dans Elle, qui nous a titillées (euphémisme). Le thème : le clip « Tchoin » de Kaaris et son sexisme assumé...

Lire l'édito sur le site de Madame Rap

  • 02 Février 2017

Le rap, nouvelle arme des féministes, 29 décembre 2016

"Le paradoxe, c'est que, dans le rap, il y a une liberté de parole pour les femmes qui n'existe dans aucun autre style musical", analyse Éloïse Bouton, journaliste et auteure du blog Madame Rap...

Lire l'article en entier sur Elle.fr

  • 29 Décembre 2016

Pourquoi on peut être féministe et aimer le rap, 6 décembre 2016

Je suis féministe et j’aime le rap (…) normalement quand je dis ça, tout le monde se crispe“. Lors d’un talk organisé par ChEEK Magazine, à l’occasion du lancement de sa campagne de financement, Éloïse Bouton, journaliste, militante féministe et créatrice du site Madame Rap a expliqué comment il était possible d’être féministe et d’aimer Booba, NWA et consorts...

Lire l'article sur le site des Inrocks

  • 07 Décembre 2016

Interview dans Le Grand Mix de Radio Nova, 6 et 7 octobre 2016

A l'occasion de la conférence "Quelle place pour les femmes dans la musique rap ?" organisée à la Médiathèque Jean-Pierre Melville dans le 13e arrondissement à Paris le 5 octobre 2016, Madame Rap propose sa sélection de quatre rappeuses dans Le Grand Mix de Radio Nova. 

 

Réécouter l'interview

  • 07 Octobre 2016

Interview dans Mouv',"Tu es féministe et tu aimes le rap ? Mais comment c’est possible ?", 4 octobre 2016

Florence Baruch a rencontré Eloïse Bouton, Fondatrice de la plateforme MadameRap, qui rassemble des rappeuses du monde entier des débuts du Hip-Hop à nos jours. Parce que les femmes font aussi le rap. Parce qu’il est temps d’entendre leurs voix !...

Réécouter l'interview à partir de 32'59

 

  • 04 Octobre 2016

Interview : "Elles ont lancé Madame Rap, un site dédié aux rappeuses du monde entier", dans Cheek Magazine, 19 septembre 2016

Le hip hop, un milieu misogyne dont les femmes sont les grandes absentes? Depuis un an, Éloïse Bouton s’active pour prouver le contraire. Avec Madame Rap, le site qu’elle a lancé en août 2015, cette ex-Femen, journaliste et militante, offre une visibilité sans précédent aux rappeuses du monde entier. Désormais épaulée par la Dj et productrice Emeraldia Ayakashi, Eloïse Bouton allie sa passion du hip hop à son militantisme féministe au sein de ce projet qui prend de plus en plus d’ampleur...

Lire l'interview sur Cheek Magazine

 

Non, le hip hop n'est pas macho, 19 septembre 2015

La journaliste féministe et passionnée de hip-hop Éloïse Bouton revient, dans cette interview publiée sur Terriennes, sur la minorité de femmes rappeuses, tous les jours plus nombreuses, et en quête permanente de visibilité. Pour elle, il est temps d’en finir avec le préjugé selon lequel le hip-hop est un univers de mec...

Lire l'article sur Cheek Magazine

  • 19 Septembre 2016