Madame Rap | Mars 2018

Invitée de Gouinement Lundi, 26 mars 2018

Gouinement Lundi, l’émission féministe au prisme lesbien, bi et trans, consacre cette émission au hip-hop et au rap à la lumière de deux événements : le festival Intersection organisé par l’association Baham Arts à Montreuil les 3 et 4 mars 2018 et la programmation de Madame Rap au festival Les Femmes S’en Mêlent.

Avec comme intervenantes :

  • Eloïse Bouton, fondatrice de Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip-hop;
  • Original Laeti, une des rappeuses présente sur la scène du festival Intersection;
  • Julie Rozen, à l’oringie de cours de danse de hip-hop queer à Paris.

Écouter le podcast

  • 26 Mars 2018

Interview enregistrée dans le cadre du festival Les Femmes S'en Mêlent à La Machine du Moulin Rouge, 17 mars 2018

Antoine Dabrowski et Alexis Bernier ont passé 90 minutes au cœur des Femmes s'en mêlent, le festival qui met à l'honneur la scène féminine dans toute sa diversité depuis 20 ans. En partenariat avec agnès b. et en direct de la Machine du Moulin Rouge avec : Cata.Pirata, Stéphane Amiel, la journaliste Eloïse Bouton de Madame Rap, Marine De Bruyn pour le collectif shesaid.so ainsi que la rapeuse suisse KT Gorique.

Écouter le podcast (à partir de 31'25)

  • 17 Mars 2018

Rencontre avec Madame Rap, entretien dans Ballast, 14 mars 2018

"Musique urbaine" ne veut rien dire et c’est de l’appropriation culturelle. C’est un mot fabriqué par la classe dominante, qui a été posé sur une culture méprisée pour l’institutionnaliser, la récupérer et l’abîmer. Dire "cultures urbaines" permet de dédiaboliser le hip-hop aux yeux de ceux qui ne le connaissent pas et ne le respectent pas. Le hip-hop réunit le rap, le graffiti, la danse, le DJing et le beatboxing, mais dans "musique urbaine", on met tout et n’importe quoi dans le même sac : le RnB, la soul, le reggae et le rap, c’est-à-dire des musiques de non-Blancs, en gros, de jeunes Noirs et d’Arabes violents qui vivraient dans cette fameuse, grande et unique "banlieue kifésipeur". C’est comme les formules "Black music" ou "musiques du monde". Il existerait une musique rurale, marine, forestière, blanche, gay ou qui vient d’Uranus ?...

Lire l'entretien sur Ballast

  • 14 Mars 2018

Interview • Éloïse Bouton of Madame Rap, 8 mars 2018

Ellen avait le plaisir de parler avec Eloise Bouton, journaliste, féministe, LGBTQ+ et fondatrice de la plateforme en ligne, Madame Rap, dédié au hip hop féminin...

Ecouter le podcast

  • 08 Mars 2018

Le Rap féminin va t-il exploser en France ?, 8 mars 2018

D' de Kabal, rappeur et Éloïse Bouton, journaliste et créatrice du 1er media dédié aux femmes dans le Hip Hop en France « Madame Rap » sont les co-auteurs du documentaire « Le bruit de nos Silences » sur les questions de sexualité, d’intime et de rapport à la violence. L’occasion de leur poser la question "Pourquoi le rap féminin n’explose pas en France ?"...

Voir l'interview vidéo

  • 08 Mars 2018

Madame Rap dans le Direct de Libération, 8 mars 2018

Un peu de musique pour la pause dej' ! Voici une sélection préparée par le site Madame Rap : du Togo au Guatemala, découvrez 60 rappeuses qui se battent pour les droits des femmes...

Lire l'article

  • 08 Mars 2018

Interview dans l'émission La Tempête de Sale du Règlement, 7 mars 2018

"Il ne faut pas oublier que c'est un espace de liberté d'expression pour les rappeuses", nous dit Eloise Bouton, notre invitée de la semaine, qui a créé le blog Madame Rap. Son site recense plus de soixante rappeuses françaises actives, et plus de 1200 dans le monde entier.

Et puis, même quand il est sexiste, le rap est honnête, droit dans ses rimes, et on peut le critiquer et le rejeter plus facilement, non ? Pas comme les Rolling Stones, Claude François et bien d'autres...

Ecouter le podcast

  • 07 Mars 2018

Rendez-vous mardi 6 mars à Nantes à Trempolino pour une table ronde gratuite organisée par Madame Rap et le festival HIP OPSESSION, suivie d'un showcase de la rappeuse Illustre et d'un open mic.

HIP OPSESSION invite Éloïse Bouton et plusieurs intervenant.e.s à échanger autour de l'activisme hip hop au féminin et à discuter de comment se porte cette scène en 2018. Alors que rap et féminisme sont souvent jugés irréconciliables, faut-il appréhender le hip hop comme un prolongement de nos sociétés patriarcales et sexistes, ou comme un vecteur d'émancipation, support de l'empowerment ? Ces échanges seront suivis d'un showcase de la femcee clermontoise Illustre et d'un open mic.

L'événement Facebook c'est par ici.

  • 06 Mars 2018