Conférences

"Pourquoi je suis féministe et j'aime le rap", conférence à Sciences Po Rennnes, 24 avril 2018

L'association George Sand reçoit Eloise Bouton, fondatrice du site Madame Rap, 1er média en France dédié aux femmes dans le hip hop. Eloise Bouton nous expliquera pourquoi "je suis féministe et j'aime le rap".

Voir l'événement Facebook

  • 24 Avril 2018

Table ronde organisée par l'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 et les étudiant.e.s du Master 2 "Communication Interculturelle et Ingénierie de Projets" dans le cadre de La Semaine des Arts et des Médias, 12 mars 2018

Avec : 

◆ Éloïse BOUTON
Auteure et journaliste indépendante, membre de l’AJL, Association des Journalistes LGBT, elle travaille notamment avec Causette, Les Inrocks et Brain magazine. Ancienne Femen, elle se définit comme militante féministe «sans étiquette». En 2015, elle fonde Madame Rap, média dédié aux femmes dans le Hip Hop.
◆ Marion DALIBERT
Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Lille 3, son travail interroge les rapports de genre, de «race» et de classe qui se manifestent dans les médias et la manière dont ces rapports participent à la production du nationalisme.
◆ Stéphane GERARD
Il utilise le cinéma comme un moyen de faire de la recherche historique et politique autour d’identités minoritaires. Son travail à l’université comme pour ses films porte sur l’histoire des représentations de l’épidémie du sida, des luttes LGBTI, des images des Noirs dans le paysage audiovisuel français.
◆ OcéaneRoseMarie
Comédienne et réalisatrice engagée dans la lutte contre le racisme et les discriminations et sur la question de l’homosexualité. Son spectacle La lesbienne invisible a été joué plus de 500 fois en France. Elle est actuellement en tournée avec son deuxième spectacle Chatons violents. 
◆ Rosa MOUSSAOUI
Journaliste à la rubrique politique de L’Humanité, spécialisée dans la couverture du Maghreb, de l’Afrique, de la Grèce et des questions sociales, elle a contribué en 2007 à l’ouvrage collectif Histoire de la colonisation : justifications, falsifications et instrumentalisations. 

Voir l'événement Facebook

  • 12 Mars 2018

Animation des Kif Kif, le prix de l'égalité femmes-hommes, 22 mars 2018

Rendez-vous jeudi 22 mars à 20h à Stéréolux à Nantes pour les Kif Kif, le prix de l'égalité femmes-hommes, que j'ai eu l'honneur et le plaisir d'organiser avec Eric Warin et Les Fameuses et que je co-animerai avec La Belle Boîte.

Cette cérémonie, qui se tiendra dans le cadre du Printemps des Fameuses, est la première à considérer l’égalité d’un point de vue transversal et à distinguer des femmes et des hommes qui œuvrent pour l’égalité au niveau national et dans tous les domaines de la société. Désigné.e.s par un jury d’expert.e.s, ces artistes, dirigeant.e.s d’entreprise, chercheur.e.s, médias ou associations seront récompensé.e.s pour leur investissement et leurs initiatives, qu’elles soient de grande ou de petite ampleur.

Dans une ambiance à la fois festive et solennelle, les Kif Kif entendent valoriser un objectif atteint, mais aussi encourager des démarches en cours, particulièrement innovantes ou exemplaires.

Entrée gratuite mais inscription obligatoire par ici et événement Facebook par là.

  • 10 Mars 2018

Pour la troisième année consécutive, j'interviendrai au Printemps des Fameuses à Nantes et animerai la table ronde sur "Y a-t-il une place pour une presse féministe ?" vendredi 23 mars à 12h15 à Trempolino.

Alors que le mouvement #MeToo a envahi la une des plus grands magazines et quotidiens américains, comment la presse écrite française s’est-elle emparée du sujet ? Pourquoi la France demeure-t-elle réticente à offrir des tribunes aux femmes victimes de violences ? De l’affaire DSK à #BalanceTonPorc et #MeToo en passant par l’affaire Cantat et Baupin, ou l’usage du terme "féminicide", retour sur ces spécificités françaises, pas toujours très reluisantes et sur les difficultés auxquelles se heurtent les titres qui résistent et continuent de proposer un "vrai" contenu féministe...

Toutes les infos sur Le Printemps des Fameuses c'est par ici.

  • 09 Mars 2018

Table ronde "Féminisme et antiracisme dans les cultures urbaines" organisée par le Festival Les Créatives à Genève, 23 novembre 2017

 

Avec :

- Flèche Love (Amina Cadelli), auteure-compositrice chanteuse
- Keira Maameri, documentariste indépendante
- Faïza Guène, romancière, auteure de "Kiffe kiffe demain", et de "Un homme, ça ne pleure pas"
- Modération de Inès El-Shikh, co-fondatrice du collectif Faites des Vagues.

© Nicolas Carrard 

  • 23 Novembre 2017

Table ronde "Femmes et résistances" organisée par la compagnie Mémoires Vives à Strasbourg, 12 octobre 2017

Organisée à l'Espace K dans le cadre du Cycle Mémoriel de Transmission "Femme(s) et Résistance(s), d'ici et d'ailleurs, d'hier et d'aujourd'hui" programmé dans le cadre des Semaines de l'Égalité et de Lutte contre les Discriminations.

Modératrice :

- Sophia Hocini : Auteure du livre « Une Française de Fabrication », journaliste à la Zone d’Expression Prioritaire et ambassadrice de l’Association de Formation Etudiante pour la Ville.

Intervenants :

– Pierre-Yves Ginet : Photojournaliste, co-fondateur de l’association et du magazine « Femmes ici et ailleurs » 
– Éloïse BOUTON, Journaliste, autrice et militante féministe, fondatrice de Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip hop.

 

 

 

Photos © P-Mod Photographies

  • 12 Octobre 2017

Rap, femmes et violence : de la domination à la transgression, 16 septembre 2017

Souvent caricaturé comme une "musique sexiste", le rap n'est pas exempt de processus émancipateurs. Retour sur la place des femmes dans le rap et sur leur rapport politique à la violence.
En compagnie de la rappeuse Ryaam, de la journaliste Eloïse Bouton, initiatrice du média alternatif 'Madame Rap' et d'Emmanuelle Carinos, sociologue et organisatrice du groupe de recherche 'La plume et le Bitume' à l'ENS.

Voir l'événement Facebook

  • 16 Septembre 2017

Conférence "Du flow dans le rap", Jazz à Vienne, 1er juillet 2017

Et si le vrai chaînon manquant entre la ruralité du blues et l’ultra-urbanité du rap n’était en réalité rien d’autre que le jazz ? A travers leurs multiples mutations et les allers retours incessants qu’ils n’ont cessé de pratiquer entre eux, le jazz et le rap se conjuguent, s’imitent et s’inspirent depuis plus de 40 ans, comme deux parents proches d’une même famille.

Pour mettre en perspective ces questions, pas moins de six conférencier-es croiseront le mic’, dont notamment le jazzman Laurent De Wilde, Bruno Laforestrie (directeur de Mouv’), et les journalistes Olivier Cachin, Laurent Rigoulet, Stéphanie Binet et Eloïse Bouton (Madame Rap).

Voir l'événement Facebook

  • 01 Juillet 2017

Rap et genres de la domination à la transgression, 27 juin 2017

Hip Hop Citoyens, Madame Rap et La Gaîté Lyrique se réunissent pour organiser une conférence sur le thème "Rap et genre de l’émancipation à la transgression" dans le cadre de la 12ème édition du festival Paris Hip Hop, avec l'intervention de :

• Marie Sonnette, maîtresse de conférence en sociologie, spécialisée dans l’engagement politique des rappeurs en France,

• Alice Aterianus-Owanga, anthropologue spécialisée dans le hip-hop et les pratiques musicales urbaines au Gabon,

• Éloïse Bouton, fondatrice du site Madame Rap, journaliste et militante féministe,

• Chilla, rappeuse.

Une musique d’hommes ou une musique machiste. Voici comment le rap est souvent présenté dans les médias grand public et la culture populaire, qui le font ainsi passer pour le relai privilégié de la domination masculine. Pourtant, ce type de discours ne prend pas en compte les contextes qui favorisent ces affirmations de masculinités et en dissimule les enjeux, les contours et les significations. En outre, depuis ses débuts, le rap est aussi employé comme outil d'expression émancipateur par de nombreuses femmes, et comme moyen de subvertir des formes de domination dans les domaines du genre, de la classe et de la race. Dans le prolongement des réflexions engagées à la Maison des métallos en février 2017 dans le cadre du colloque universitaire "Conçues pour durer, perspective francophone sur les musiques hip-hop", cette table-ronde discutera de ces questions à partir d'exemples internationaux, notamment dans le rap français et africain, et réfléchira à la manière dont ce style musical permet d'inventer des modèles de masculinités et de féminités alternatives.

Voir l'événement Facebook

  • 05 Juin 2017