Conférences

Speaker à l'évenement "Femmes et musique : Regards croisés France, Europe et Amériques" organisé par H/F Ile de France, 28 novembre 2016

 

Dans le cadre de la «Saison égalité dans les musiques actuelles" , HF Île-de-France en partenariat avec l'association DECLIC et le Réseau MAP, organise l'enregistrement d'une émission de radio en public.

Quelle place pour les femmes dans le secteur musical ici et de l’autre côté de l’Atlantique? Quels obstacles rencontrent t-elles dans leur parcours de professionnalisation? De quel enseignement et accompagnement ont t-elles bénéficié? Différence ou permanence des inégalités, histoires variées et rapports singuliers des cultures à l’expression musicale des femmes, réseaux de solidarité, transgressions et initiatives innovantes, autant de pistes de réflexions qui vont aider à construire des préconisations à destination du secteur pour plus d’égalité femmes-hommes dans les programmations musicales .
A l’issue de l’émission le groupe Symbi Roots, nous interprètera des extraits musicaux de leur spectacle « Devant la croix de Baron Samedi ». Au rythme des percussions – caisses et tambours – et du cornet, des voix et des corps qui se déchaînent, les musiciennes haïtiennes nous feront voyager dans l’univers des rituels vaudou.

Retrouvez l'événement sur Facebook

  • 28 Novembre 2016

Intervention à la rencontre-débat "(R)évolution culturelle : les entrepreneurs du rap", à La Place, 12 novembre 2016

Événement devenu incontournable sur la scène régionale, le Salon des activistes Hip Hop est l’occasion de découvrir la diversité des structures Hip Hop. Avec son concept unique, à savoir la gratuité des stands et de l’entrée, le Salon tend à répondre au besoin de visibilité des artistes et structures Hip Hop en développement.

Dans leur volonté d’échange et de circulation des publics entre le 9.3 et le 7.5, le Canal 93 - Bobigny et La Place accueillent le Salon Des Activistes Hip Hop à quelques jours d’intervalle, le 30 octobre au Canal 93, et le 12 novembre à La Place. Une double occasion pour les Activistes Hip Hop de développer leur réseau et pour le public de découvrir ce nouvel équipement Hip Hop qu’est La Place.

Voir l'événement sur Facebook

  • 07 Novembre 2016

Speaker au TEDxChampsElyséesWomen, 4 novembre 2016

 

Revoir la vidéo (à partir de 01:16:04)

Diplômée de l’Institut Français de Presse (IFP) à Paris II-Assas et d'un Master 2 professionnel de journalisme bilingue français anglais (Paris III), elle a commencé à piger pour L'Obs, La Tribune et Rolling Stone en 2006 avant de travailler pendant un an pour une agence de communication et pendant six mois pour un label de musique numérique.

Elle travaille aujourd'hui comme autrice et journaliste indépendante en société et culture, notamment pour L'Obs, Brain magazine et Glamour, et est spécialisée dans les droits des femmes, les féminismes et le hip hop.

Après un rapide passage par Osez le Féminisme, elle a milité à La Barbe pendant un an, puis à Femen dont elle est partie en février 2014. Elle est désormais militante féministe "sans étiquette", membre du collectif de femmes journalistes Prenons la Une, et collabore ponctuellement avec diverses personnes et associations dont La Barbe, Georgette Sand,Droits Humains Pour Tou-te-s et Midi Minuit du Matrimoine et l'Institut en Santé Génésique.

En août 2015, elle a créé Madame Rap, premier site en France à mettre en lumière les femmes dans le hip hop, qui rassemble plus de 1000 rappeuses du monde entier.

En novembre 2015, elle a lancé Contre Coups, une compilation caritative de 12 femmes artistes contre les violences faites aux femmes.

 

 

 

 

 

  • 04 Novembre 2016

Speaker à l'événement "Feminism is coming" organisé par Cheek Magazine, 8 novembre 2016

Une célébration jouissive et festive des nouveaux féminismes avec :

  • Éloïse Bouton, journaliste, auteure du site Madame Rap, racontera pourquoi hip hop et féminisme sont plus que jamais compatibles.
  • Clarence Edgar-Rosa journaliste, auteure du livre “Les Gros Mots” (Hugo Doc), expliquera pourquoi il ne faut pas avoir peur du mot “féminisme”
  • Many chroniques le blog, professeure en collège et auteure du blog éponyme, parlera du renouveau de l'afroféminisme.

Retrouvez l'événement sur Facebook

  • 26 Octobre 2016

Speaker au festival de culture hip hop "Demain c'est bien", organisé par les associations Base Art et Mix'Arts à Grenoble, 9 novembre 2016

Les associations Base Art et Mix'Arts sont fières de vous présenter le fruit d’un nouveau partenariat : "Demain c’est bien", 3 jours de festival autour de la culture hip-hop sur le campus étudiant de Saint Martin D’Hères. « Prend ta claque, ramène ta clique », telle est la devise de cet événement, qui vous embarquera dans un univers aux multiples facettes. Au programme : projection de film, conférence-débat, ateliers et concerts avec DOOZ KAWA + DAVODKA + LE GOUFFRE + PAND’OR ET LE BON NOB + YESIMA + CAS D’ECOLE ET DEUX LYRICISTS !!

Retrouvez l'événement sur Facebook

  • 25 Octobre 2016

Evénement organisé par l'association Remuez vos méninges, 12 février 2014

Le vendredi 12 février à 20h, ne manquez pas le débat sur « Les seins nus des femmes face à la loi », précédé du témoignage d’Eloïse Bouton.

Éloïse Bouton, auteure du livre « Confession d’une ex-Femen », est militante féministe et journaliste indépendante. Le 17 décembre 2014, le Tribunal de Grande Instance de Paris la juge coupable d’exhibition sexuelle suite à une action seins nus pro-avortement menée dans une église en décembre 2013 avec Femen – mouvement qu’elle a quitté en février 2014 – . Elle est condamnée à un mois de prison avec sursis, 1 500 euros d’amende et 2 000 euros de dommages et intérêts à verser à l’église.

C’est la première fois qu’une femme est condamnée pour exhibition sexuelle en France et "pourtant partout sur la planète, des femmes s’emparent de ce mode d’action pour revendiquer leurs droits". Suite à cette condamnation, elle pense que la justice a dépossédé son geste militant de son sens et l’a ramené à une intention sexuelle. Selon elle, si elle avait été un homme, ses motivations politiques n’auraient pas été remises en cause. « Aujourd’hui, une femme peut être reconnue coupable d’un acte, alors qu’un homme ne le sera pas, et ce simplement à cause de son corps ».
Pour toutes ces raisons, elle poursuit son engagement féministe avec un objectif principal, changer la loi, qui ne définit pas l’exhibition sexuelle et dont le flou pose plusieurs questions : les seins sont-ils un organe sexuel ? Le torse nu d’une femme est-il plus érotique que celui d’un homme ? Qui en a décidé ainsi ? Dans un pays démocratique, comment nos différences biologiques peuvent-elles justifier des différences face à la loi ?

Retrouver Remuez vos méninges sur Facebook

  • 12 Février 2016

Le féminisme est mort, vive le féminisme !, débat à l'ESSEC avec Typhaine Duch et Clarence Edgard-Rosa, 3 février 2016

Evénement Facebook

  • 03 Février 2016