À propos

Journaliste indépendante, autrice, militante féministe et LGBT+, Éloïse Bouton est spécialisée dans les droits des femmes, les féminismes et le hip hop. Elle est également la fondatrice de Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip hop.

 

Diplômée d’un master d’anglais et d’un master de journalisme, elle a notamment travaillé pour Les Inrockuptibles, Causette, L’Obs, Le Parisien magazine, Femme Actuelle et L’Express.

 

Depuis l’adolescence, Éloïse Bouton s’investit dans différentes structures associatives, féministes, anti-racistes ou LGBT+. Elle a milité entre autres chez Osez le Féminisme, La Barbe et Femen. 

 

En 2013, elle mène une action individuelle pro-avortement avec Femen à l'église de la Madeleine à Paris. Un an plus tard, elle est condamnée pour exhibition sexuelle, une décision dont elle fait appel. Sa condamnation est confirmée par la Cour d'appel de Paris en 2017 et elle se pourvoit en cassation. Elle se bat depuis pour faire changer la loi sur l’exhibition sexuelle, qui entraîne la condamnation de femmes torse nu dans l’espace public alors que ce n’est pas le cas des hommes. 

 

Lassée du militantisme collectif, elle part de Femen en 2014 et continue à militer sans étiquette. Depuis 2012, elle anime des ateliers, des groupes  de parole et donne des conférences sur les violences, le hip hop ou le féminisme (dont "Comment je suis devenue féministe freelance" au TEDxChampsÉlyséesWomen 2016).

 

En 2015, elle lance Contre Coups, une compilation caritative de 12 femmes contre les violences faites aux femmes. Tous les bénéfices générés sont reversés à l’Institut en Santé Génésique, établissement basé à Saint-Germain-en-Laye qui accueille des femmes victimes de toutes formes de violences.

 

La même année, elle lance le Tumblr Paye Ton Troll, inspiré du célèbre Paye Ta Shnek de Anaïs Bourdet, qui dénonce le cyberharcèlement et les violences en ligne.

 

Fin 2015, elle fonde Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip hop. Madame Rap est aussi une association de loi 1901 qui programme des artistes internationales dans le cadre de concerts, festivals, freestyles et cyphers, organise dans toute la France des ateliers de sensibilisation et d’écriture auprès de jeunes publics et participe à des conférences et tables rondes.

 

En 2016, elle accompagne l'Association Agir pour la santé des femmes (ADSF) lors de maraudes en Ile-de-France et recueille pendant six mois les propos de femmes en précarité́. En 2017, elle présente ses textes, accompagnés des photographies d’Erwan Balanant, à la Villa des Arts à Paris. Leur projet, intitulé "À la rencontre des femmes oubliées" est également exposé au Haut Conseil à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes. 

 

En 2017, elle co-écrit avec D' de Kabal le film LE BRUIT DE NOS SILENCES, sur la déconstruction du masculin, diffusé sur France Ô le 6 mars 2018. 

 

En 2018, elle crée et co-anime Les Kif Kif première cérémonie de remise de prix de l'égalité́ femmes-hommes qui a lieu à Stéréolux à Nantes.

 

PUBLICATIONS :

The Queen Christine, Les Editions du Moment, 16 juin 2016.

Confession d’une ex-Femen, Les Editions du Moment, 29 janvier 2015.