Articles récents

Coordination de la cérmonie des OUT d'or 2019, mars-juin 2019

Les OUT d’or, événement organisé par l'AJL (Association des Journalistes LGBTI) qui célèbre la visibilité des personnes LGBTI (lesbiennes, gays, bi·e·s, trans et intersexes), sont de retour pour une troisième édition du 19 juin au 3 juillet 2019 à Paris !

 

  • Cérémonie de remise des OUT d’or, les prix de la visibilité LGBTI au Cabaret Sauvage, le 18 juin 2019 

50 ans après les émeutes de Stonewall,les OUT d’or 2019 questionnent la visibilité des minorités et récompensent les journalistes, artistes et personnalités qui représentent de manière positive les personnes LGBT

Revoir la cérémonie

 

  • Expo photo : les photojournalistes sur le front des luttes LGBTI au Point Éphémère, du 19 au 28 juin 2019

Des photojournalistes documentent, à travers le monde, les luttes LGBTI, participant à la lutte contre les discriminations. C’est leur travail essentiel que les OUT d’or mettent à l’honneur avec cette exposition.

Vernissage le 19 juin à partir de 19h, DJ set de Leslie Barbara Butch !

Voir l'événement Facebook

 

  • Projection-débat : des fictions qui interrogent les représentations à La Maison des Métallos, le 3 juillet 2019

L’AJL et la Maison des Métallos co-organisent une soirée sur le thème de la représentation des personnes LGBTI dans la fiction et les médias. Au programme, la projection de trois courts-métrages suivie d’un débat.

Voir l'événement Facebook

Voir le site des OUT d'or 2019 et le site de l'AJL

  • 18 Juin 2019

Éloïse Bouton, l’ex-Femen condamnée pour exhibition sexuelle, saisit la CEDH, 11 juin 2019

La militante féministe Eloïse Bouton, définitivement condamnée pour exhibition sexuelle lors d'une action seins nus, au sein des Femen dans l'église de la Madeleine en 2013 à Paris, a saisi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), a annoncé mardi son avocat...

Lire l'article sur le site du Parisien

  • 11 Juin 2019

Conférence "Rap : y’a-t-il une place pour les femmes ?" à Cergy, le 23 mai 2019

Organisée par l'asso La Ruche, Le Combo 95, la Ville de Cergy et l'association Essec&bab dans le cadre du Cergy Street Festival.

La conférence est suivie d’une discussion avec le collectif Call Me Femcee et d’un showcase de la rappeuse tunisienne Medusa TN.

► Alors que le rap représente le plus grand nombre de ventes de disques en France depuis des années, il reste souvent perçu par les médias grand public et dans l’inconscient collectif comme la musique la plus misogyne qui existe. Pourquoi ces clichés ont-ils la dent dure et quelles sont leurs conséquences ? Et si le rap était en fait un espace de liberté pour les femmes ? Peut-on être féministe et aimer le rap ? Le sexisme n’est pas toujours là où on le croit…

Voir l'événement Facebook

  • 23 Mai 2019

Conférence sur racisme, sexisme et classisme à l'Université Paris 13 à Villetaneuse, 9 avril 2019

"Dans le prolongement de la semaine pour l'égalité, l’Université Paris 13 propose une rencontre avec Éloïse Bouton et D’ de Kabal, qui travaillent depuis des années sur les questions du consentement, des violences et de la sexualité.

Ils fondent ensemble un média pédagogique, House of Consent, afin d’informer et d'accompagner sur ces questions et d’interroger les liens qui existent entre elles.
Ils orienteront leur réflexion sur les discriminations en tous genres et s'intéresseront notamment à la manière dont sexisme, racisme et classisme, peuvent s'imbriquer dans les rapports de séduction et se retrouver à l’œuvre dans notre intimité.

*Eloïse Bouton, journaliste indépendante a fondé Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip-hop.
*D' de Kabal - musicien, écrivain, metteur en scène - crée son spectacle, Félûres, le silence des hommes, au théâtre national de La Colline du 20 mars au 13 avril."

Voir l'événement sur le site de Paris 13

  • 09 Avril 2019

Le rap n'est pas l'enfer des femmes, 28 mars 2019

Eloïse Bouton a fondé Madame Rap, « premier média en France dédié aux femmes dans le hip hop » en janvier 2016, « parce que le silence, de mise dans les médias traditionnels, sans doute par paresse, ne reflétait en rien l’activité des femmes dans le rap. Or, il y a un sacré vivier », mais peu accompagné d’un point de vue artistique.
Dans l’édito qui ouvre le site, la jeune journaliste, « féministe et fan de hip hop », explique : « Sur fond de racisme latent, de mépris ou d'ignorance de cette culture, la société nous apprend que le rap est la pire des musiques pour les femmes… Il ne s’agit pas d’être dans le déni en prétendant que tout va bien. Entre 22% et 37% des paroles de rap sont misogynes et 67% objectivent sexuellement les femmes »..

Lire l'article sur le site de la Fabrique Culturelle de la Sacem

  • 28 Mars 2019

"Les premières artistes que j’ai vues traiter du plaisir féminin et du harcèlement étaient des rappeuses",7 mars 2019

Le dossier "Genre et arts" s’ouvre aujourd’hui au monde de la musique, et spécifiquement à un style souvent taxé de sexisme: le rap. Éloïse Bouton est une journaliste et militante féministe, passée par les organisations Osez le Féminisme et Femen. Elle a créé les médias House Of Consent et Madame Rap. Le premier vise à sensibiliser sur les notions de consentement et de violences; le second met en avant des rappeuses du monde entier. Éloïse Bouton soutient la thèse que le rap n’est pas plus sexiste que la société, et qu’il peut même constituer un allié de choix pour le féminisme. Entretien fleuve, depuis Paris.

Lire l'interview sur Jet d'Encre

  • 07 Mars 2019

House of Consent, un média pédagogique sur le consentement, 18 février 2019

Nouveau venu dans le monde des médias, House of Consent affiche un objectif fort : éliminer toute forme de violence de notre quotidien...

Lire l'article sur L'ADN

  • 18 Février 2019

Table ronde "Les femmes dans l'industrie musicale" à Sciences Po Paris, 5 février 2019

En présence de :

• Chilla, artiste
• Éloïse Bouton, journaliste, fondatrice de Madame Rap
• Mathilde Cottebrune, directrice du développement international, Universal Music France
• Sébastien de Gasquet, secrétaire général, Universal Music France
• Faustine Kopiejwski, journaliste, co-fondatrice de Cheek Magazine
• Sophie Rosemont, journaliste, autrice de Girls Rock
• Réjane Sénac, politiste, directrice de recherche CNRS au Cevipof Sciences Po, membre de Présage.

Voir l'événement Facebook

  • 30 Janvier 2019

Conférence sur les violences, la sexualité et le consentement à l'Université Paris 13 à Villetaneuse, 29 janvier 2019

 

Respectivement journaliste freelance, militante LGBT+ et artiste, Éloïse Bouton* et D’ de Kabal* travaillent depuis des années sur les questions de violences, de sexualité et de consentement.

Ils fondent ensemble un média pédagogique, House of Consent, afin d’informer et d'accompagner sur ces thématiques et d’examiner les liensqui existent entre elles. Cette rencontre sera l’occasion de découvrir leur démarche et de s’interroger avec eux sur les rapports de domination qui régissent, souvent à nos dépens, notre intimité et notre sexualité.

*Eloïse Bouton, journaliste indépendante a fondé Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip hop.

*D' de Kabal - musicien, écrivain, metteur en scène - crée son prochain spectacle, Félûres, le silence des hommes, au théâtre national de La Colline au mois de mars.

  • 29 Janvier 2019

Madame Rap, entretien en musique, 26 janvier 2019

Si vous ne connaissez pas Madame Rap, c’est le moment de vous y intéresser. Madame Rap, c’est le premier média en France, depuis 2015, dédié aux femmes dans le hip hop. Connaissant le Tumblr depuis quelques mois, nous avons contacté Eloïse Bouton, sa créatrice, journaliste et militante féministe, afin de lui poser quelques questions...

Lire l'interview sur Beat à l'air

  • 26 Janvier 2019

20 ans après Diam's, où sont passées les femmes dans le rap ?, interview dans I-D, 21 janvier 2019

En 2015, Eloïse Bouton, militante féministe et journaliste, crée le site Madame Rap, dédié aux femmes dans le hip-hop, pour "remplir un vide. Je constatais un décalage entre ce que je pouvais voir ou écouter et la manière dont les rappeuses étaient représentées dans les médias généralistes, même spécialisés." Et 2015 n'est pas une borne anodine. Elle marque le début du "nouvel âge d’or" du rap que nous vivons aujourd'hui...

Lire l'article sur I-D

  • 21 Janvier 2019

Interview pour Welcome to the Jungle, 19 janvier 2019

Le portrait Jeudi Oui d'Éloïse Bouton, militante féministe et journaliste indépendante, ancienne membre de Femen, fondatrice de Madame Rap et co-fondatrice de House of Consent !

Voir l'interview sur Facebook

  • 19 Janvier 2019

Les femmes haussent le son 3 : elles sont (presque) là !, table ronde organisée par H/F Bretagne et les Transmusicales de Rennes, 8 décembre 2018

Cette table ronde permettra de les connaitre et donc de mettre en lumière quelques-unes de ces femmes invisibles. Quelles sont les stratégies qu’elles ont mises en œuvre ? Quels sont les obstacles encore à faire tomber ? Comment s’emparer ensemble des outils qu’elles ont construit pour faire avancer efficacement l’égalité dans notre secteur ?...

Voir l'événement Facebook

  • 08 Décembre 2018

Consentement : "Apprendre à dire non, ça change son rapport au monde", 4 décembre 2018

Avec leur nouveau média House of Consent, Eloïse Bouton et D' de Kabal veulent offrir des outils pour éradiquer toute violence de nos quotidiens. Ils montrent aussi que le consentement est au cœur de tout...

Lire l'article sur L'Obs

  • 04 Décembre 2018

Éloïse Bouton, Madame Lutte, 25 octobre 2018

Autrice, journaliste, militante féministe... Depuis son adolescence aux environs de Paris et ses études à Tours, elle s’est intéressée à la violence et au sexisme de notre société jusque dans les pratiques artistiques...

Lire l'article sur La Tribune de Tours

  • 25 Octobre 2018

Participation à la pièce de théâtre MADAM#2 au Carré d'Art à Nîmes, 20 octobre 2018

"Manuel d'Auto Défense À Méditer MADAM#2 - FAIRE LE MUR", une pièce sur les femmes street artistes conçue et mise en scène par Hélène Soulié.

Texte : Marie Dilasser
Avec : Mounya Boudiaf (comédienne) et Éloïse Bouton (experte)
Regard sociologique : Aurélie Marchand

© Marie Clauzade

  • 20 Octobre 2018

Avec House of Consent, Éloïse Bouton questionne les liens entre violence et sexualité, 7 septembre 2018

House of Consent est une toute nouvelle plateforme en ligne pensée comme un outil d’éradication de la violence du quotidien, permettant une sexualité plus épanouie. Nous avons discuté avec la journaliste Éloïse Bouton, cofondatrice de ce site...

Lire l'article sur Cheek

  • 07 Septembre 2018

"Femmes de" présumés agresseurs, 12 février 2019

"J'ai décidé de quitter mon mari. J’ai le cœur brisé en pensant à toutes les femmes qui ont terriblement souffert de ces actions impardonnables." Tels sont les mots de Georgina Chapman en octobre 2017, alors que son époux Harvey Weinstein fait face à une vague d’accusations de viol et d’agression sexuelle. Mais la styliste et actrice britannique demeure une exception. Car quand on s’intéresse aux (ex) femmes de personnalités accusées de violences physiques ou sexuelles, on se rend compte qu’elles se positionnent souvent comme leurs meilleures alliées...

Lire l'article sur HOC

 

Quand les vidéos violentes d'enfants nous divertissent, 5 février 2019

400 heures de vidéos. Tel est le contenu mis en ligne chaque minute sur YouTube. Parmi elles, fleurissent régulièrement des scènes d’enfants dont on rit volontiers. On s’extasie devant leurs exploits ou on a mal pour eux quand ils chutent. Que nous raconte cette tendance très en vogue et qu’est-ce que la consommation de ces images nous dit sur nous-mêmes ?...

Lire l'article sur HOC

 

Et si on prenait notre sexualité au sérieux ?, 29 janvier 2019

A notre époque, tout est sexuel. Dans nos discussions, dans l’espace public et les médias, qui proposent tous leur rubrique sexo, la sexualité est omniprésente. À longueur d’articles, on est invité à "pimenter" notre sexualité avec des objets dédiés aux plaisirs, des partenaires changeants au gré de nos humeurs, en s’adonnant à la sexualité à plusieurs durant nos week-ends, ou en s’inspirant de nouveaux "héros" aussi douteux que problématiques, tel que Christian Grey (50 shades du même nom)...

Lire l'article sur HOC

 

On ne peut pas être toxique tout seul, 22 janvier 2019

Un ami qui devient agressif dès qu’il a un coup dans le nez, une maman qui nous reproche de ne jamais lui téléphoner, une ancienne copine de classe qui nous sollicite uniquement quand elle va mal, un tonton raciste qui débite des horreurs à chaque repas de famille… Nous avons toustes dans notre entourage des proches qui abusent, ont des comportements qui nous dérangent, nous mettent mal à l’aise, mais à qui l’on passe tout au nom de notre relation et de l’affection qu’on leur porte...

Lire l'article sur HOC

 

Je ne suis pas raciste..., mais j'ai des préférences, 15 janvier 2019

Tout le monde – ou presque – a un.e ami.e qui n’est pas raciste. Un.e ami.e très sympa et bienveillant.e. Adepte de voyages exotiques et toujours prompt.e à se "frotter à l’autochtone". Mais combien de fois nous retrouvons-nous habité.e.s par la gêne et la honte à l’écoute de ses récits de voyages et de ses "conquêtes amoureuses" ?...

Lire l'article sur HOC 

 

Médias et violences sexuelles, un problème de mots ?, 17 décembre 2018

Par pudeur, gêne, indélicatesse, sexisme ou manque de formation sur ces questions, les médias grand public adoptent souvent un traitement et un vocabulaire problématiques pour parler des violences sexuelles. A leur insu, ils contribuent alors à relayer et perpétuer la violence subie par les victimes...

Lire l'article sur HOC

 

Masturbation, outil d'émancipation sexuelle ou de domination ?, 10 décembre 2018

Anormale, honteuse, amorale… Honnie depuis la nuit des temps, la masturbation est aujourd’hui devenue un outil d’émancipation sexuelle et une revendication féministe. Mais l’est-elle véritablement ?...

Lire l'article sur HOC

 

Quand non voudrait dire oui, 3 décembre 2018

« No means no ». C’est ce que nous ont appris les nombreuses campagnes contre le viol depuis les années 1990. Pourtant, dans l’intimité, certaines femmes verbalisent parfois un « non » de principe, qui serait censé signifier « oui ». Pour quelles raisons ? Et quelles sont les conséquences de ce faux « non » ?...

Lire l'article sur HOC

 

Le mythe de l'érection, 12 novembre 2018

Dans notre société, l’érection est présentée comme la condition sine qua non du rapport sexuel. Cependant, on peut – par excès de prudence – s’interroger sur le bien-fondé d’une idée hétérocentrée et phallocentrée de la sexualité qui se focalise sur la tension du nerf érectile de monsieur. Quels sont les réels enjeux de l’érection ? Qu’en pensent les hommes ? Et les femmes ?

Lire l'article sur HOC

 

Héros masculins, modèles toxiques, 22 octobre 2018

Les hommes parlent peu des sujets qui piquent. On sait qu’ils se construisent derrière un mur silencieux, qui cache les réponses à des questions qu’ils n’osent que trop rarement formuler : leur intimité, la façon dont ils se sont construits, la solitude coupable de la masturbation, la peur de ne pas embrasser la figure du « vrai homme », partition essentielle pour être en phase avec les privilèges de leur genre…

Lire l'article sur HOC

 

Les violences au sein des groupes militants, 15 octobre 2018

Féministes, antiracistes, écologistes, LGBT+ ou humanistes, les associations militantes, qui prônent des valeurs de respect et d’égalité, n’échappent pourtant pas aux logiques de domination dans leur fonctionnement interne. Alors, comment faire quand des espaces présentés comme « safe » produisent de la violence ?

Lire l'article sur HOC

 

Simuler pour ne pas dire non ?, 1er octobre 2018

Mensonge anodin, stratégie d’évitement ou volonté d’empathie, la simulation sexuelle est traditionnellement perçue comme un comportement dit « féminin ».  Car quand les hommes feignent l’orgasme, cela questionne bien au-delà de leur simple absence de plaisir, mais remet en cause tout un système…

Lire l'article sur HOC

 

La violence des femmes sous silence, 20 septembre 2018

Aileen Wuornos, Nannie Doss, Élisabeth Bathory… Connaissez-vous ces noms ? Si ce n’est pas le cas, rien d’étonnant. Si au contraire, vous avez déjà entendu parler de ces serial killeuses, sachez que ces femmes rendues célèbres par leur actes violents font figure d’exception. En effet, depuis toujours, notre société rechigne à parler de la violence des femmes, qu’elle soit physique, sexuelle ou psychologique...

Lire l'article sur HOC

 

Ce que cachent les préliminaires, 10 septembre 2018

Ah, les préliminaires… Ce concept apparu au milieu des années 1980, avec pour mission de rallonger le temps entre le début du rapport sexuel et la pénétration. Enfin, les femmes seraient prises en compte dans leur sexualité et se verraient octroyer le droit de jouir, comme les hommes. Euh, vraiment ?...

Lire l'article sur HOC

 

Après avoir travaillé pendant des années sur les questions du consentement, des violences et de la sexualité, nous sommes arrivés au constat que la violence était présente dans tous les aspects de la vie, tout le temps, même là où on ne la voyait pas et qu’elle était souvent responsable de nombreux dysfonctionnements et souffrances dans notre intimité et nos relations aux autres. Nous avons alors émis le projet fou d’essayer de vivre une vie sans violence, en commençant par apprendre à l’identifier et à la traiter en temps réel.

Nous sommes Éloïse Bouton et D’ de Kabal, une femme blanche queer et un homme noir hétérosexuel, discriminé.e chacun.e à son endroit. Nous avons été victimes de violences et nous avons pris la mesure de leur impact sur la construction de notre intimité. Pour devenir, il faut d’abord être, nous sommes House of Consent.

House of Consent (HOC) est un espace safe qui vise à informer et accompagner sur la sexualité, le consentement, les violences et les liens qui peuvent exister entre ces trois formes d’interactions. Car nous sommes là pour témoigner que si la quête est difficile, elle est possible, et surtout que le chemin en vaut la peine.

À suivre ...

Voir le site de House of Consent

 

  • 25 Août 2018

Table ronde sur la place des femmes dans le rock et le hip hop, 24 août 2018

Dans le sillage d’une actualité encore bouillonnante, l’IDéal invite le collectif international She Said So pour s’interroger collectivement sur la place des femmes dans le rock et le hip hop en revenant sur l’histoire parallèle de ces deux courants émancipateurs, revendicateurs et parfois subversifs...

Voir l'événement 

  • 24 Août 2018

Débat sur la place des femmes dans le hip hop à Namur en Belgique, 25 août 2018

Depuis sa naissance à la fin des années 70 dans les quartiers du Bronx new-yorkais en feu, la culture HipHop est apparue comme une culture essentiellement masculine. Mais avec le temps, les femmes ont su prendre leur place dans ce milieu, et de nombreuses artistes féminines récoltent aujourd’hui un succès amplement mérité...

Voir l'événement Facebook

  • 24 Août 2018

Le rap est-il devenu le nouveau standard français ?, 17 août 2018

Peut-on aimer IAM et PNL ? Wu Tang Clan et Migos ? Nekfeu ou Kaaris ? Ou les premiers parlent-ils aux parents, les seconds aux enfants ? Comment les labels et les artistes jouent sur l’effroi parental ? Quels sont les nouveaux codes du rap ?...

Écouter le podcast

  • 17 Août 2018

 "Le rap c'est pas ce qu'on aimerait nous faire croire", 29 juillet 2018

Interview pour le projet Urbaines de l'association nancéienne Yaka Fokus. 

 

  • 29 Juillet 2018

Chilla, femme de rap, interview, 24 juillet 2018

À 24 ans, Chilla explose dans le rap depuis la sortie de son album Karma. Entre coups de gueule féministes et textes plus intimes, la rappeuse se fait une place dans un univers très masculin...

Voir la vidéo

  • 24 Juillet 2018

"Madame Rap, balance ton corps", juin 2018

 

"Ce que Madame Rap cherche, c’est de rendre visibles les minorés, les non-entendus, ceux que l’on n’écoute pas; mettre en lumière la plura- lité des humains. C’est comme ça que l’on œuvre pour conquérir l’égalité des conditions. Il s’agit de rééquilibrer, de combler l’asymétrie qu’il y a entre la norme dominante et les atypiques. Créer de nouveaux modèles et de nouveaux repères avec lesquels les gens vont grandir et s’éduquer. "

Lire l'article en ligne

  • 27 Juin 2018

Rap : mélange des genres, 15 juin 2018

Si les figures queer s’affirment dans le hip-hop américain depuis plusieurs années, elles peinent encore à se montrer en France, où les questions d’identités sexuelles restent largement taboues. Panorama.

Lire l'article sur Libé

  • 15 Juin 2018

Interview, 7 juin 2018

Interview filmée aux Trinitaires à Metz lors du cypher Madame Rap "Rappeuses de l'Est", organisé dans le cadre du festival East Block Party #9

Voir la vidéo

 

  • 07 Juin 2018

Encuentro con 'Madame Rap', 23 mai 2018

Article dans le journal indépendant espagnol El Salto, traduction d'un entretien pour la Revue Ballast le 14 mars 2018

Primer medio francés dedicado a las mujeres en el hip hop, Madame Rap vio la luz en 2015. Un espacio “entre educación popular y lucha por la igualdad” fundado por la periodista independiente y activista feminista Éloïse Bouton. En él encontramos nombres conocidos y otros que no lo son, pacientemente encontrados en todo el mundo...

Lire l'article sur El Salto

  • 23 Mai 2018

Soutenez Madame Rap, pour un media indépendant des rappeuses du monde entier, 17 mai 2018

"Visibiliser les rappeuses et les arts de rue au féminin." La démarche est claire et incisive. Il vous reste jusqu'au 18 mai pour apporter votre soutien financier à Madame Rap, média numérique et indépendant des rappeuses des quatre coins du monde...

Lire l'article sur Culture 31

  • 17 Mai 2018

Peut-on écouter Tchoin et être féministe ? Rencontre avec Éloïse Bouton de Madame Rap, 16 mai 2018

Depuis le début des manifestations étudiantes et le blocage de nombreuses universités à travers le pays, les élèves s’organisent pour faire vivre le blocus dans leurs établissements. À Science-Po Rennes, les esprits s’éveillent autour de conférences et débats organisés dans les amphis. Le 24 avril dernier, c’est Éloïse Bouton militante féministe et créatrice du site Madame Rap qui intervient...

Lire l'article sur Exhalaisons

  • 16 Mai 2018

Madame Rap, le premier média dédié aux femmes dans le hip hop, 15 mai 2018

 

Voilà, maintenant qu’on a fait le tour des clichés les plus coriaces sur l’univers du rap, permettez-nous de vous présenter Madame Rap, un site créé il y a trois ans et qui a à cœur de faire changer le regard que l’on porte sur ce genre musical, en mettant en avant les talents au féminin. Parce que oui, ils existent...

Lire l'article sur Cocy

  • 15 Mai 2018

Rap et féminisme, témoignage de liberté, 4 mai 2018

Rap et féminisme. Deux mots bien connus pour leur caractère soit disant contradictoire. Désormais, leur union prend sens pour bon nombre d'entre nous, ou provoque des interrogations chez d'autres. Malgré tout, l'imaginaire collectif continu d'alimenter le caractère antinomique de ces deux mots, réfractaire de se défaire de nombreux clichés. Nous en avons discuté avec Éloïse Bouton, journaliste, autrice, féministe et militante LGBT+ mais aussi fondatrice de Madame Rap, premier média consacré aux femmes dans le rap...

Ecouter le podcast

  • 04 Mai 2018

Madame Rap prouve que le hip-hop n’est pas le genre le plus misogyne avec cette vidéo de 30 chansons, article dans le magazine québécois de hip hop HHQC, 3 mai 2018

Madame Rap existe depuis près de trois ans. Fondé par une féministe et journaliste indépendante du nom d'Éloïse Bouton, il est le premier média (français) en ligne dédié aux femmes dans le hip-hop. Sa mission est de célébrer le rap, le hip-hop et les arts urbains en général au féminin. En chiffre, le site recense plus de 1200 rappeuses du monde entier. On y retrouve aussi plus de 100 interviews d'artistes et figures de la scène hip-hop. Bref, une initiative plus qu'intéressante...

Lire l'article

  • 03 Mai 2018

Cette vidéo compile 30 chansons populaires bien sexistes qui ne sont pas du rap, dans le magazine féminin belge Flair, 2 mai 2018

Surprise (ou pas), il n’y a pas que le rap qui détient son lot de chansons sexistes. Le site Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip hop, a réalisé une vidéo répertoriant 30 chansons populaires bien sexistes qui ne sont pas du rap!

Lire l'article

  • 02 Mai 2018

Madame rap, le premier média rap dédié aux femmes, 2 mai 2018

Cela fait maintenant trois ans que Madame Rap existe. Fondé par Éloïse Bouton, autrice, militante féministe et journaliste indépendante, ce média possède de grandes ambitions et espère se développer dans les mois à venir. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a lancé récemment une campagne afin de réunir 5000 euros. 4000 euros pour refondre entièrement le site internet, 1000 euros pour la rémunération des artistes et les différents prestataires...

Lire l'article

  • 02 Mai 2018

Chronique de Nadia Daam dans la matinale d'Europe 1, 1er mai 2018

Il serait faux et malhonnête de dire que le rap a l’apanage du sexisme et de la misogynie. On exige des rappeurs ce qu’on ne demande pas aux artistes d’autres genres musicaux. C’est ce que tente de démontrer Madame Rap. Madame rap, c’est le premier média français dédié aux femmes dans le hip hop, qui fait d’ailleurs l’objet d’une campagne de financement participatif sur Ulule...

Ecouter le podcast

  • 01 Mai 2018

Interview lors de la rencontre Madame Rap organisée par le festival Hip Opsession à Trempolino à Nantes, 6 mars 2018  

Voir la vidéo

  • 23 Avril 2018

Madame Rap, le média dédié aux femmes dans le hip-hop a besoin de nous, 23 avril 2018

Aidons Madame Rap. Fondé en 2015 par la journaliste Eloise Bouton (Brain Magazine, Causette, Cheek...), le webzine permet de mettre en lumières les rappeuses et “les arts de la rue au féminin, le rap queer et les LGBT+ dans le hip-hop et les discours hors normes”.En se baladant sur le site, vous partirez à la découverte d’artistes du monde entier comme la Mexicaine Niña Dinoz ou encore le crew de Toronto The Sorority. Madame Rap ce n’est pas seulement un média mais aussi un label et une agence de booking !...

Lire l'article sur Tsugi

  • 23 Avril 2018

Invitée dans l'émission Thelma et Louise sur "Le rap est-il féministe ?", 17 avril 2018

La musique rap est souvent considérée comme sexiste, violente et homophobe. D’ailleurs, on l’a vu récemment avec les polémiques autour des rappeurs Orlesan et Damso. C’est vrai, les exemples de morceaux dans lesquels les femmes sont objectifiées, insultées, réduites à leurs corps sont nombreux (“J’vais te marie-trintigner”, ou encore le fameux “t’écarte les cuisses pour un Filet O’Fish”). Cela fait-il pour autant du rap le style de musique le plus sexiste? Pourquoi les rappeurs s’inscrivent-ils dans ces codes d’hyper-virilité? Et est-ce que cette tendance évolue?...

Ecouter le podcast

  • 17 Avril 2018

Invitée de Gouinement Lundi, 26 mars 2018

Gouinement Lundi, l’émission féministe au prisme lesbien, bi et trans, consacre cette émission au hip-hop et au rap à la lumière de deux événements : le festival Intersection organisé par l’association Baham Arts à Montreuil les 3 et 4 mars 2018 et la programmation de Madame Rap au festival Les Femmes S’en Mêlent.

Avec comme intervenantes :

  • Eloïse Bouton, fondatrice de Madame Rap, premier média en France dédié aux femmes dans le hip-hop;
  • Original Laeti, une des rappeuses présente sur la scène du festival Intersection;
  • Julie Rozen, à l’oringie de cours de danse de hip-hop queer à Paris.

Écouter le podcast

  • 26 Mars 2018

Interview enregistrée dans le cadre du festival Les Femmes S'en Mêlent à La Machine du Moulin Rouge, 17 mars 2018

Antoine Dabrowski et Alexis Bernier ont passé 90 minutes au cœur des Femmes s'en mêlent, le festival qui met à l'honneur la scène féminine dans toute sa diversité depuis 20 ans. En partenariat avec agnès b. et en direct de la Machine du Moulin Rouge avec : Cata.Pirata, Stéphane Amiel, la journaliste Eloïse Bouton de Madame Rap, Marine De Bruyn pour le collectif shesaid.so ainsi que la rapeuse suisse KT Gorique.

Écouter le podcast (à partir de 31'25)

  • 17 Mars 2018